Actualité Non classé

Irez vous au Sido l’année prochaine ?

La semaine dernière s’est déroulée la 6ème édition du salon Sido dédié à l’iot, l’IA, la robotique et la réalité mixte (augmentée ou virtuelle).
Voici l’occasion pour moi de vous parler de ce salon, de ce que l’on y trouve et de ce que l’on peut y voir ou apprendre.

Par les temps qui courent, les salons sont annulés, décalés. Nous, visiteurs, avons du mal à nous projeter. Il arrive aussi parfois que les entreprises cherchent à maîtriser leur coûts et décident de ne pas envoyer de visiteurs ou bien de ne pas exposer sur les salons.

Pour la veille technologique

Ce salon est intéressant pour tous les industriels qui cherchent à rester bien informés des évolutions en cours dans leur métier. Nous savons le pouvoir de rupture des applications numériques, et donc ne loupons pas le train ! Cependant l’offre ioT ou IA n’est pas encore très structurée et donc il est incontournable de se confronter à des applications, des cas d’usage pour savoir ce qui est applicable ou non à votre business modèle.
Le Sido doit vous permettre de mener une veille active, de confronter les spécialistes avec vos questions terrain. Chercher la petite bête, le détail opérationnel passé sous silence dans une solution impactante. Soulever les capots des outils, des algorithmes et des applications, pour pouvoir vous faire une meilleure idée de ce que vous pourrez implémenter sur votre site, et pour quel gain, quel investissement.

Le Sido à la cité internationale

Cette année le Sido a ouvert ses stands à la cité internationale de Lyon.
Cité internationale de Lyon

Il s’agit d’un magnifique endroit qui vaut en lui même le détour.
Venant de la gare de Lyon Part Dieu vous aurez la possibilité de traverser le parc de la Tête d’Or.
L’emplacement du salon nous change des salons Parisiens situés en bordure d’autoroute, tel que le salon de Villepinte.

Le contexte sanitaire a obligé les organisateurs à mettre en place des mesures particulières.
Le port du masque est obligatoire et les auditeurs sont espacés d’un siège dans les amphithéâtres et lors des workshops.
Cela ne rend pas facile l’échange avec les professionnels. Un peu de mise en scène et de jeu corporel plus soutenu est nécessaire pour faire passer une émotion. De plus, le port du masque sur l’ensemble de la journée est assez inconfortable.
Pour rassurer les visiteurs un robot de décontamination déambule entre les stands.

Robot de décontamination avec interface de commande
Robot de décontamination dos

Le salon a été organisé en deux ailes, comprenant chacune leurs zones de workshop. Dans chacune des ailes nous étions accueillis par des robots Pepper de chez Softbank Robotic.
Paln du Sido

Robot d'accueil Pepper
Robot d’accueil Pepper de Softbank Robotics

Ces robots sont complètement programmables. Pepper nous rappelle en effet régulièrement l’importance de mettre un masque.
Dans le cas présent, le robot est capable de capter votre regard. Il est cependant un peu perdu lorsque l’on passe trop vite ou bien lorsqu’il y a plusieurs personnes dans la zone… il nous servait aussi régulièrement la même rengaine “Je vois que vous souriez sous votre masque”.
On se heurte à la flexibilité de ces robots qui ne remplacent pas le sourire, l’improvisation et le naturel d’une personne qui vous accueille.

Des industriels de qualité

En ce qui concerne les exposants on retrouve divers secteurs d’activités avec des fournisseurs plus ou moins spécialisés. Agriculture, Industrie, Bâtiment, Mobilité, Retail, Santé etc…
Ici nous allons focaliser sur les exposants correspondant à notre cœur d’intérêt, à savoir les machines industrielles.
On peut noter la présence de grands noms bien connus des automaticiens, comme Siemens, Pilz, Ifm par exemple. Mais aussi de roboticiens, comme Staubli, Pilz, Doosan, ou bien des intégrateurs robot comme Guignard ou Ponant. Côté motorisation on a pu rencontrer Maxon, dunkermotoren (Ametek).
L’incontournable RS était aussi présent, et dans le domaine IT, Microsoft, IBM ou Gfi.
D’autres faiseurs avait posé leurs équipements et leurs idées le temps du salon. Peut-être moins connus, mais proposant des innovations et des solutions pertinentes, dont nous aurons le plaisir de parler dans des dossiers dédiés.

Sur un Salon, je m’attends à rencontrer des experts, des Hommes et Femmes, ainsi que de belles applications ou des démonstrations efficaces. S’il faut reconnaître qu’il est parfois difficile de montrer des démonstrateurs concrets lorsque l’on parle d’iot ou de remontée de data, force est de constater que certains exposants ont fait preuve d’originalité :

Pour rentrer plus précisément dans certaines applications nous vous proposerons un dossier spécial 5G et un dossier spécial remontée de donnée dashboard et IA.

Workshops et conférences

En plus des stands des professionnels, vous pouviez profiter des workshops et de conférences sur divers sujets.
Les workshops étaient dans la majorité animés par un spécialiste à distance. On peut souligner la qualité technique de la diffusion, je n’ai pas assisté à des déconnexions intempestives ou autres chutes de qualité. Cependant cela limite de facto l’interaction entre le public et le spécialiste.
J’ai eu l’occasion d’assister aux conférences suivantes :

  •  L’approche sécurité pour l’OT / ioT.
  • La 5G débarque, bonne nouvelle ?
  • Edge, 5G : quels nouveaux cas d’utilisation dans l’industrie.
  • Solutions de maintenance prédictive dans le cadre de l’industrie 4.0

auditorium sido 2020

Le Sido en ligne !

Les sujets étaient variés et l’agenda bien rempli !
L’avantage est que vous pouvez visualiser à nouveau ces interventions directement sur le site du Sido. En effet les conférences et workshops ont été enregistrés. Il vous suffit pour cela d’accéder à votre espace personnel sur le site. C’est d’ailleurs à cet endroit que l’on pouvait préparer sa visite. Choisir les exposants à aller voir et l’exporter en xls, remplir un planning de conférences et l’intégrer à outlook.
Je regrette en outre la version mobile du site, qui, sur les exposants sélectionnés, n’était pas responsive et donc empêchait d’accéder à une partie de la liste… Un petit détail, mais cependant frustrant.

Il me semble donc que le Sido 2020 a rempli ses promesses : ouvrir le champ des possibles sur de nouvelles applications, rencontrer des industriels engagés dans leur métiers et proposer des choses à voir qui changent des sites webs, aussi beaux soient ils. Pendant le confinement nous avons mangé des webinaires numériques, performants certes, mais tellement frustrant lorsqu’il s’agit de jouer avec les applications concrètes.
Le Sido démontre que les salons en présentiel sont possibles, même s’ils sont plus petits.
Alors, prenez soin de vous, rencontrez vous et bonne aventure dans ce monde en mouvement de l’industrie 4.0 !

Nous vous conseillons

La Startup robotique qui démocratise la robotique ! Entretien avec Niryo

Arthur

5G, industrie4.0 et techno, partie 2 !

Arthur

5G, tout ce que vous avez toujours voulu savoir ! Partie 1

Arthur

Conférences et e-learning pendant le confinement !

Arthur

Laisser un commentaire