Technologie

Que signifient tous ces chiffres marqués sur un distributeur ?

Alors c’est quoi un distributeur ?

Pas évident de deviner ce qu’est un distributeur ou à quoi ça sert du premier coup d’œil, avec tous ces chiffres marqués dessus. Et pourtant, on en aura besoin pour comprendre comment raccorder le distributeur au vérin.

Il y a déjà quelques années que j’ai découvert la technologie pneumatique. Je me souviens de mes premiers pas dans cet univers. Dès que j’en ai eu un dans les mains, j’ai bien compris comment fonctionnait le vérin pneumatique. C’est vrai que c’est un composant simple, et ça reste facile de comprendre comment ça marche, et à quoi ça sert. Il en va de même pour les raccords et les tuyaux !

En revanche, la première fois que j’ai vu un distributeur, là, j’ai été un peu plus désappointé : « A quoi sert ce bloc d’acier avec des trous dedans ? » Difficile, pour le novice que j’étais, de mettre une fonction sur ce produit.

Evidemment, on trouve toujours des personnes pour nous expliquer, et c’est vrai que quand la question provient d’un jeune étudiant néophyte, les experts se font un plaisir d’éclairer notre lanterne.

Mais certains ne posent jamais la question, de peur de passer pour des idiots, ou pire, des incompétents !

Un distributeur, même en fonctionnement, ne change jamais d’apparence donc difficile de projeter une fonction dessus rien qu’en le voyant. Allez, avec un peu de chance, on verra une led s’allumer, mais ça ne nous toujours pas à quoi ça sert.

Et pourtant, rien de compliqué : un distributeur, ça sert à commander un vérin, ou un flux d’air comprimé.

Les plus répandus, utilisés pour commander des vérins, auront donc deux sorties d’air pour raccorder les deux chambres de vérin. Dans ce cas, le distributeur, à l’aide d’un piston va amener l’air du réseau vers la première chambre du vérin, du coup la seconde chambre devra se vider car le vérin va bouger dans un sens.

Puis en inversant la commande du distributeur, l’air du réseau va vers la seconde chambre, et du coup, c’est la première chambre qui se vide car le vérin bouge dans l’autre sens

Si on regarde sur le distributeur, un schéma synthétise ce comportement :

Schéma de distributeur 5/2 monostable

 

Et les chiffres marqués dessus, A quoi ça correspond ?

Les chiffres marqués sur le distributeur vont nous permettre de comprendre comment et à quoi le raccorder. Le distributeur est raccordé au réseau d’air comprimé via le port 1. Les 2 chambres du vérin sont raccordées aux ports 2 et 4. En envoyant l’air du réseau vers le port 4, on fera sortir la tige du vérin. En raccordant l’air du réseau vers le port 2, on la fera rentrer. Lorsque la tige de vérin rentre, la chambre opposée doit se vider, le port 4 est donc raccordé à l’échappement port 5 (comme sur le schéma). Et lorsque la tige de vérin sort, c’est le port 2 qui est raccordé à l’échappement, port 3.

On appelle communément ce type de distributeur, avec 5 orifices de raccordement, et 2 positions possibles un distributeur 5/2. C’est le plus fréquemment utilisé pour piloter les mouvements de vérins.

Reste la question la commande : le plus souvent, la commande se fait à partir d’un signal électrique. on excite une bobine par un signal électrique, elle génère un champ électromagnétique suffisamment puissant pour attirer un piston aimanté et assurer la commutation d’un état vers un autre.

Sur le schéma, la bobine qui met le distributeur en position 1 vers 4 est appelé le pilote 14. Pour passer à l’autre position, 1 vers 2, soit on utilise un ressort. Et dans ce cas nous avons un 5/2 monostable. Ou alors, on ajoute un second pilote, le 12. Dans ce cas nous avons un distributeur 5/2 bistable.

Schéma de distributeur 5/2 bistable

 

Pour commander un flux d’air, on utilise  un distributeur 3/2 plus simple. Le flux d’air peut passer à travers le distributeur de 1 vers 2, ou rester bloqué dans le distributeur. Alors le reste du circuit est mis à l’échappement.

Schéma de distributeur 3/2 , Normalement Fermé

Finalement, les distributeurs sont aussi utiles que les vérins pour pouvoir automatiser des mouvements pneumatiques. Ils assurent l’interface entre la partie automatisme et la partie mécanique de la machine. En les commandant de façon séquentielle ou simultanée, on arrive à créer des cycles qui peuvent être répétés. C’est ainsi que l’on réalise certaines tâches d’automatisme parfaitement autonomes. Les chiffres marqués sur le distributeur permettent de retrouver facilement comment le câbler sans se tromper.

Nous vous conseillons

Qu’est ce qu’OPC-UA ?

Arthur

5/2, 3/2, 5/3, Comment bien choisir son électrodistributeur ?

Frédéric

Robots industriels : Comprendre leurs différences et leurs points clés

Arthur

Comment assécher un air comprimé trop humide ?

Frédéric

2 commentaires

Antoine 6 août 2019 at 12 h 55 min

Bonjour, j’ai rencontré dans une doc la notation 82/84 sur un distributeur. À quoi cela correspond t’il ?

Répondre
Frédéric
Frédéric 7 août 2019 at 10 h 40 min

bonjour Antoine,
Ces notations sont dues à la conception des pilotes. Sur certains distributeurs, les “pré pilotés”, la technologie du pilote fonctionne avec de l’air comprimé : la bobine n’active pas directement le piston principal, mais un petit clapet qui ouvre un passage pour que l’air comprimé du pilote pousse sur le piston principal. Ce type de distributeurs pré pilotés permettent de limiter la consommation des bobines. par contre , il faut apporter de l’air comprimé au pilote, avec une pression entre 3 et 8 bars.
L’air du pilote peut être ponté directement sur le canal 1, cela simplifie le câblage, c’est ce qu’on appelle le pilotage interne.
Si la pression dans le canal 1 est trop faible, il faut alimenter le pilote avec un second réseau d’air. c’est le pilotage externe.
Ensuite l’air de ces pilotes doit aussi être échappé, et ce sont les ports 82/84 qui sont les échappements des pilotes 12 et 14. Ces volumes d’air étant très faibles, la plupart du temps, ces échappements se font à l’air libre. C’est pour ça qu’ils n’ont pas de raccords.

Répondre

Laisser un commentaire